phalloplastie ( adulte ) et ma transition

Ma transition





Ma transition n'est pas "Ma" transition , ce n'est pas une histoire personelle , mais bien une histoire en grande partie comune a la communauté trans...




outil pour injection testo soi même :



<


(la transition n'est évidemment pas du tout qu'une affaire de changements corporels que ce soit hormones ou opération
Je commence donc par l'effet hormones : (il y a un peu plus bas un lien qui renvoi a un "résumé de mon parcours et a ma mamectomie )
parcours
Paru dans tboymag :

résumé de mon parcours
http://archivestboymag.canalblog.com/archives/2005/10/25/1047443.html


La transition physique ne consiste pas non plus uniquement a une transition physique 
Passer d'être identifié f a h , et ce stade ou les personnes face a nous sont déstabilisées ne savent plus dans quel petit sac nous mettre h? f ?
Période on l'on est regardé comme bête de foire , agresséEs questionnÉs..

Changements dus aux hormones


La transition n'est pas que physique , pour moi la transition n'aura je pense jamais de fin sinon a ma mort .
Ceci étant basé sur mon propre vécu , donc a ne pas prendre comme " l'absolue vérité pour tous les ftm "



Je n'ai pas envie de raconter ma propre histoire en commençant style : "depuis tout petit ..blabla "D'abord parce que c'est ce que les psychiatres attendent de nous , que depuis tout petit nous nous " vivions dans l'autre genre" et si c'est le cas de certains ce n'est pas le cas de tous ...on se démerde chacun comme on peut pour rentrer dans les normes de genre du psychiatre qui est en face de nous afin d'obtenir le tampon qui nous permettra d'effectuer nos transitions .






-Je ne souffre pas de dysphorie et n'ai jamais souffert de dysphorie , par contre j'ai été entouré de nombreuses personnes souffrant d'un panique ( dysphorie ? ) rien qu'a l'idée que j'allais entreprendre une transition.
-Je ne suis pas non plus né dans le mauvais corps , ou n'est une victime de la "nature "
-Je suis né avec tout "l'attirail " femelle et suis homme , je ne voudrai échanger ce vécu contre aucun vécu de personne non trans .

Que je sache la nature n'a rien inventé du style ceci est une femme ceci est un homme ....l'assignation est bien humaine.



-Je n'ai pas envie de dire je suis né trans , ni je me suis construit trans , je ne suis né trans ou né homme ni plus ni moins qu'un homme non trans est né ou construit homme .

Je considère le débat construit /acquis tant au niveau de l'orientation sexuelle que du genre ou ici trans stérile car il est indémontrable et personnellement ne me sert a rien .

Si je suis né trans on peut via la "science " vouloir me modifier ..j'ai déjà lu sur un forum lgbt suite a la théorie inné :

" pauvres trans , il ne devrait pas être permis de laisser ces personnes souffrir tellement si c'est détectable avant la naissance il faut préconiser l'avortement ."

Si c'est acquis les psychiatre vont se régaler , ce qui est construit peut se déconstruire .

Nous existons  c'est ce qui importe.

J'ai aussi horreur des termes " je me sent homme"ou "je me sent femme", seulEs les trans les emploient , comme si nous n'avions pas le droit d'être homme ou femme


Je n'ai pas souffert d'être trans , j'ai souffert de la transphobie , ceci pour moi est une nuance hyper importante.
J'ai vécu vu sous l'identité de femme hétéro des années et suis basculé en quelques mois identifié non seulement en homme mais aussi en P.D.*



Au niveau hormonal

Dés la première injection la libido est augmentée , accompagnée d'une tension dans le clitoris .
Le premier changement physique est l'augmentation du clitoris qui est très rapide (quelques mois).
Le corps change la silhouette devient plus "carrée " la graisse des hanches ,des fesses diminue fortement , la taille des poignets du cou et  dans mon cas la taille des pieds augmente .
le corps se muscle "tout seul "
La voix mue après quelques mois .
L'implant des cheveux se modifie les "golfes " apparaissent .
L'orgasme change aussi très vite , il est plus concentré sur le bas ventre que diffusé dans tout le corps plus brutal , pour ma part mes premiers orgasmes sous testo m'ont effrayé car mon cœur s'emballait.
L'odeur corporelle se modifie devient plus "épicée " l'odeur de l'urine plus forte .
Enfin la pilosité moustache , menton puis joue , les cuisses l'entrejambe et finalement le ventre et le torse .

Ce qui m'a vraiment étonné c'est ma quasi impossibilité de pouvoir encore pleurer , je croyais fermement que ceci était éducationnel .







Au niveau de certains discours psychiatrique repris par des trans sur l'effet de la testo sur le psychique , et la théorie de l'augmentation de l'agressivité je n'y crois pas une seconde

Avant début de la prise d'hormones j'ai fait un coming out , phase ou la grande majorité des personnes me cataloguaient encore "femme " , il y a d'abord un mal a l'aise de ma part ne supportant plus ce elle , et aussi me ramasser brutalement une transphobie hyper agressive m'ont d'abord fait souffrir ,



puis cette souffrance je l'ai transformée en colère et aussi en agressivité .

La période ou les personnes ne savaient plus me mettre dans un tiroir femme ou homme je l'ai perso vécue assez positivement ,je me sentais  mieux car je me voyait changer.

D'autre part ce fut une période d'exposition a chaque instant d'une non binarité visible.
Les réactions sont présentes a chaque instant
Clairement mon apparence physique provoque une dysphorie de genre pour la majorité des personne avec lesquelles je suis en contacts que ce soit personnel ou simplement visuel .

Les personnes ne savent plus a quoi se raccrocher , homme femme ..et développent clairement une angoisse. Pour les plus audacieux en posant la question de manière plus ou moins agressive , pour d'autres en me détaillant , d'autre encore ( dans mon quartier ) en entamant des discutions entre eux afin de trouver la réponse.

Il est apparemment vital de pouvoir cataloguer tout le monde dans une des deux cases sinon cela engendre un état limite de panique .





Puis le changement physique continue et je bascule a être identifie homme par tout le monde , un autre apprentissage commence , se retrouver dans un monde de machos de "l'autre coté "

Plus de contacts physique avec les hommes plus de "bisous qui sont remplacés par de grandes tapes viriles dans le dos .

Essayer de ne pas devenir fou furieux ( j'essaye mais n'y arrive pas ) quand de trop nombreuses fois on essaye de me faire complice de sexisme .

Être confronté a la violence physique autant on ne tape pas sur une femme autant c'est normal entre "hommes "..je ne sais pas me battre et je n'en ai pas envie

Être confronté a l'homophobie .



Ne pas savoir bricoler ne pas pouvoir porter de poids lourds ( j'ai des problèmes de dos , ne rien connaitre au foot et ne pas vouloir y connaitre quelque chose, ne pas conduire et ne pas s'intéresser aux voitures ect ect fait que culturellement je suis très allien dans ce monde de machos .

Je ne me sent bien que dans le milieu PD .

Le milieu trans je ne le fréquente que par période vu que la ou j'habite je suis a peu près le seul visible , d'autre part quand je suis dans le milieu trans je suis considéré comme le gay plutôt que comme trans , et quand je suis avec les pd je suis le trans .




Tout ceci pour expliquer que oui je suis devenu plus agressif , est ce du a la testo ?
Franchement je ne le crois pas une seconde ,mon agressivité n'est qu'une réponse a l'agressivité transphobe .
Je me sent mieux dans ma peau je m'assure  ...ben normal je suis identifié enfin en homme.






Photo du 22 septembre 2006


torse Brownstein





.Délire changement de papier



D abord un immence bisou a touTEs ceLLeuxe que j'aime ici !
après avoir plus ou moins obtenu des renseignements sur mon "cas "
( mon cas :Belge vivant au Portugal veuf/ve d'un homme , je vis donc d'une pension de veuvE et suis mariéE au Portugal mariage homoE interditEUH )

Je dit vagues renseignements car je pense être un cas déjà mais en plus comme un dit un cas de figure ...( ET n en profitez pas pour me dire je suis un cas sinon ca va chier hein ! )
mais ou j en suis moi?a oui!!
Je disais que je suis un cas mais j ajoute que je suis naif ... Je croyais que bon vu le topo binaire généralisé qu'avec une bite on allait me foutre la paix !
Mais non !
Pas du tout!
Quand je suis né on a décidé pour : une nana ...décision prise d'autorité devant mon superbe vagin .(.enfin superbe c est une question de goût çà pas de genre ,,bref)..maintenant que j'ai une superbe bite ( sisi!) ben non la tout a coup plus personne n'est binaire !
(c'est facile ça d'être binaire quand ca nous arrange !)
L'avocat m'explique que le tribunal veut un suivi psychiatrique ..pour s'assurer que je n'ai pas eu une lubie !!!
Mais enfin ? et si j avais une lubie? ca change quoi?
Et c'est MOi qui ai une lubie en plus?????
Les bios a bites et a lubies eux ont des papiers h non ? J'ai fais un parcours ......j'hallucine ..j imagine un matin je me lève je parcours le trajet de chez moi a un chirurgien et je me fais faire une phallo ,,ca est un beau parcours une fois ca non ?
En plus évidemment il me faut un rapport psy...de plusieurs pages....prouvant que j'ai été suivi par un psy ...que je suis pas fou que j suis bien trans ect....
OUI je suis fou et alors ?pas vous?

je résume :

donc pour un bio normé la bite fait le genre mais on est trans alors pour ce même bio normé la bite fait pas le genre je me demande alors ce que c est ?










operation du docteur Bronwstein le 06/12/2005

http://www.brownsteinmd.com/results.html

effet testos sur site de lazz:

http://ftm.8bit.co.uk/effets.html

testo info pharma:

http://www.biam2.org/www1/Sub2983.html

http://labo.medipole.free.fr/medip/testo.htm

vues de clitoris sous effet testostérone

http://www.blight.com/~cr/cock.html

---------------------------------------------------

Personnellement étant trans et gay j'appartiens donc aux deux "lettres " de cette communautéAu niveau "g" le contact, avec d'autres gays m'est tout aussi vital que le contact avec d'autres trans Mon besoin de contacts est tout a fait différent pour les "T" que pour les "G"

Quand on me parle de ghetto j'ai la forte envie de répondre que le ghetto c'est la culture hétéro , et pas la culture LBGT

en effet simplement sortir avec quelques amis homos , les voir se donner la mains , est pour moi un enchantement , car jamais

dans la culture hétéro je ne peux voir gestes de tendresses entre hommes , sans parler bien sur d'embrasser ...

L'identification n'est pas seulement quand on se retrouve au cinéma ,

où il est difficile de s'identifier a un héros hétéro , celà passe aussi par la vision de chaque jour , dans la rue , partout

les seuls "amoureux des bancs publics" sont hétéros

.Nous sommes baignés dans cette culture hétéro depuis notre naissance .

Il est clair aussi que le cheminement de ma transition passe de la vision pour l'extérieur d'hétéro à l'homo.

j'apprends a ne plus spontanément donner la main , prendre dans mes bras j'apprends à "désapprendre" une série de gestes qui étaient "anodins "

---------------------------------------------------




Enfants

En fait,d'une certaine manière, je me suis rapproché de mes enfants , du fait de vivre dans mon bon genre , je me sent mieux , cela se répercute inévitablement sur eux , je suis plus "moi" ect ..

Par rapport au coming out , beaucoup de personnes m'ont martelé " tu vas faire mal a tes gosses " " as tu pensé a eux " ect ect ..à un moment noyé par ces discours j'en ai été persuadé moi même ...

en fait il y a eu un passage "d'état de choc " et cela a évolué jusqu'a un "mieux qu'avant ".

Maintenant quand on me demande " comment vont tes enfants ?" ..

limite quand je répond très bien ...cela parait " pas normal"



voir a ce sujet discutions sur le forum sans contrefacon



http://www.info-trans.net/Sanscontrefacon//forum/viewtopic.php?p=16066#16066



Une partie du "mal" qu'ils sont censé vivre, est par rapport au regard de leur entourage

D'abord je dois dire que 'idée d'apprendre a mes enfants " préfère souffrir plutôt qu'être toi même pour rester dans les normes " m'est particulièrement odieuse.

De plus, á ce niveau mes enfants réagissent trés bien.

Je me suis bien évidemment inquiété de cela ...

Cela m'a plus inquiété moi, que eux mêmes .



bizarre la découverte de cette photo, je me regarde ma tête a changé ,nettement plus carrée ,cou plus large stature plus "rectangulaire " ...



difficile d'exprimer le bonheur de cette transition






gay pride Strasbourg ( le 17 juin 2006) merci Dannie !





Je n'échangerai pas ma place avec celle d'un "bio" cette transition je la déguste comme un astronaute découvrant un monde merveilleux.


 Coming out
Je suis ftm et homo , et (très naïvement ) je me suis dit que bon homo a l 'heure actuelle c'est un détail .

Ce qui fait que ,sans réfléchir a la question homo ,j'ai fait mes 2 coming out en même temps .

J'ai vécu ces deux comings out très différemment , en fait quand tu dis je suis homo les réactions sont assez claires , c'est a dire soit les personnes tournent le dos ( ou pire ) soit c'est ok ...ca a le mérite d'être clair .

Par contre le coming out trans c'est totalement différent .. le coming out trans est encore a ce que j'apelle : l'ère de la justification .

Pour trans : deux catégories en face de moi , soit c'est accepté rapidement si pas instantanément avec très peu ou carrément pas d'explications ..soit est entamé une joute d'arguments et contre arguments ,et donc a moi d'argumenter le pourquoi de ma transition .

j'ai relevé beaucoup d'arguments récurants ...

- la culpabilisation en gros je vais faire mal a mes parents, mes amis mes ,enfants, bref a tout le monde et tout le monde se met a souffrir autour de moi 





-la "nature " je suis né femme ,j'ai des seins et tout l'atirail qui fait de moi une femme je serai toujours une femme même si je m'opére ou prend hormones et change de papier d'identité ( phrase choc : pour moi tu sera toujours mon amie/ ma soeur /ma fille ect ) .. et je dois en gros "comprendre et accepter cela.



-la chirurgie je vais me faire charcuter et je vais souffrir je vais en fait me mutiler





- les hormones apparemment il y a une grande confusion entre le poulet aux hormones et les trans ..c'est très mauvais pour la santé ( évidemment les personnes n'y connaissent que dalle ..mais ne veulent pas s'informer )





le quand dire t on ?
que vont penser les voisins les copains la famille et en fait la planéte .





La mode ! je veux être dans le vent donc je suis trans.





la santé mentale allant de la dépression , a des problémes sexuels que je n'arrive pas a résoudre ect ect





Ceux qui ne veulent surtout pas en parler ..ceux la simple je ne les ai jamais revu ..ils ont disparus "supersoniquement "



Peut être que j'en oublie enfin voici les grandes lignes de face a quoi je me suis retrouvé ..



Il y a une chose commune dans toutes ces réactions face au coming out trans en fait la guerre d'arguments a comme unique but de me dissuader de faire ma transition.

Autre choses certains irréductibles : les personnes n'y connaissent que dalle ..mais ne veulent pas s'informer soit disent en gros je m'en fout des autres c'est de toi que je veux parler ..refusant de lire quoi que ce soit sur le sujet soit me "cloue le bec en disant "pas la peine de m'expliquer je connais " ...( ce qui est total faux )

J'ai été assez surpris les réactions négatives ou positives ne dépendent absolument ni de l'age ,ni de la "culture " ( style millieu "ouvert " ou pas )

Me rendant compte de cela , j'ai tout simplement arrêter d'en discuter ,comprenant que si les personnes argumentent c'est qu'elles pensent avoir le pouvoir de me stopper .

Je les ai mis devant un fait accompli.

De ces gens qui ont essayés de m'en empécher ( a savoir même des inconnus du voisinage qui avaient appris s'en sont mêles ) quelques uns sont revenus ..et en fait ont totalement changé d'opinion .." me trouvant mieux maintenant ".

 Je pense qu'il n'y a pas de "recette" coming out
Les échanges avec d'autres trans m'ont hyper aidé ! et j'en profite pour les remercier




Phalloplatie
réaction aux mensonges 








phalloplasite effectuée par le Docteur Daverio a Lausanne
http://www.clc-clinic.ch/sexreassignment.pdf





infodaverio@clc-clinic.ch

téléphone 0041 0216199010 begin_of_the_skype_highlighting              0041 0216199010      end_of_the_skype_highlighting
Avenue de Servan 4 et 6

1006 Lausanne

suisse
phalloplastie Hollande
http://www.dailymotion.com/trans-ftm-gay/video/x1nj72_phallopastie-partie-1

suite
http://www.dailymotion.com/trans-ftm-gay/video/x1nk0w_phalloplastie-part-2







Ma phalloplasite

D'une part je sais que cette phalloplastie n'est pas accessible a tout le monde


Mais il y a moyen en France d'obtenir un remboursement via la sécurité sociale


il faut pour cela contacter le docteur Daverio qui expliquera tout cela lui même , a noter qu'il ne répond quasi jamais aux mails.


C'est lui qui a formé le docteur Monstrey .


La méthode employée est de façonner le pénis avec la chair et la peau de l'avant bras , de rouler une bande de peau afin de faire le prolongement de l'urètre de prélever le plus grand réseau de nerfs possible ainsi qu'une artère ,"d'éplucher"le clitoris de le débarrasser de ses "tendons qui le maintienne plus ou moins a l'intérieur, de coudre sous microscope le réseau de nerfs prélever sur l'avant bras aux réseaux de nerfs du clitoris et sur l'os du pubis avec ceux qui allaient au vagin .


( je ne sais pas si je suis clair, sinon n'hésitez pas a poser des questions )


Sa méthode diffère cependant sur quelques petits points , il ne fabrique pas le gland lors de la phalloplastie mais après en une seconde opération qui peux se faire en même temps que la pose de la prothèse érectile .
Personnellement je n'ai pas voulu de gland , je me vis totalement comme homme trans et j'ai un corps et sexe me correspondant j'ai un trans -pénis.
Il pratique la phalloplastie en une seule opération y compris l'hystérectomie , vasectomie ,et la mastectomie.
Je suis complètement satisfait de mon opération et niveau esthétique et niveau sensations
Rentré a la clinique le 4/12/2006


Après l'opération


Je ne ressent aucunes douleurs , ni a l'emplacement des fils , ni au bras .
Quand la sonde est enlevée environ 5 jours apres ,on injecte dans l'urètre un liquide pour "nettoyer " et aussi pour vérifier la présence de fistules ou non .
Je n'ai pas de fistules , au bout de 10 jours les risques propres aux phalloplasties sont écartés pas de nécroses , pas d inflammation , pas de fistules ect ...
Les premières fois que j'urine ca "brûle" sensation normale due a la cicatrisation ..cette sensation part peu a peu .
En gros niveau douleur je suis très étonné j'éprouve quelques tiraillements désagréables mais pas plus que cela .


Le Docteur Daverio , a la demande du patient fait le gland lors de la pose de la prothèse érectile , il pratique alors un "pli " dans la peau du pénis .






La pose de la prothèse peut se faire de 6 mois a un ans après la phallopastie selon le temps que la sensibilisation du pénis se fasse jusqu'à a son extrémité.


Le pourcentage de nécrose chez le docteur Daverio est de 0%
Il refuse de faire des pénis trop "long" qui selon lui augmente les risques d inflammation par les différent raccords que l'on doit faire pour allonger l urètre .
Niveau sensation , il est clair que je sent jusqu'à la moitie inférieure de mon trans-pénis . Je ressent très peu au bout , mais c est totalement normal, il faut le temps que les nerfs se reconnectent .
( je sent parfois le froid d'une pommade )
La taille me convient parfaitement
si vous avez question vous pouvez me contacter
Le prix est suisse aussi environ 50 000 euros avec ou sans mastectomie hystérectomie ..
Il m'a demande si il devait faire retouche au torse , je n'en ai pas besoin , mais a mon avis si besoin est il le fait sans supplément
a nous d exiger le remboursement et le choix de nos chirurgiens partout en Europe
discutions a ce sujet sur le site de Lazz
http://forum.ftmvariations.org/index.php/topic,659.0.html
Niveau de l'aspect esthétique du trans pénis, si on se base sur la ressemblance avec un pénis bio , c'est clair qu'il y a du chemin a faire.
Monstrey a un résultat esthétique plus ressemblant , du coté Daverio et Baukais ( futur remplaçant du docteur Daverio qui va prendre sa retraite actuellement il travaille avec Daverio ) le gland peut donc être fait après ( a la demande ) ainsi qu'un tatouage.
Ci dessous le site de la tatoueuse qui tatoue gland , son site va être mis a jour avec une partie spéciale trans plus photos, ainsi qu'un version en anglais .


http://www.maquillage-permanent.ch/index.html






Etudes sur les tailles du pénis


http://www.mesuret.org/tailles/index.html



 
Dikclit avant phallo
Hebergement gratuit d image et photo

Image hébérgée par hiboox.comphotos prises le 10 décembre donc 5 jours après l'opération

Je ne ressent aucunes douleurs , ni a l'emplacement des fils , ni au bras .
Vue de la sonde urinaire , je ne sent rien quand j'urine .










 Prothèse érectile

Son cabinet de consultation a déménagé il est maintenant au numéro 4/6 av, Servan Lausanne ( téléphone identique )

J'ai discuté prothèse avec lui , j'ai pu voir de mes yeux 2 sortes de prothèses
celle avec pompe et la semi rigide.
J'ai touché manipulé les 2 .

Pour celle avec la pompe , niveau complication risques , rupture d'un des éléments..on ne sait a quoi c'est du , (la firme garanti de moins en moins son produit )

Ce produit étant a la base prévu dixit " pour hommes bios plutôt âgés et qui ne bandent plus " l'usage "intensif qu'en font les ftm peut amener le système de pompe a se "détraquer " Une des tiges , voir les deux peut apparaîtrait sous la peau au bout du pénis.

J'ai été assez étonné de voir cette pompe , je l'imaginais plus grande.

La pose de cette pompe se fait en moyenne 9 mois après quand la sensation est arrivée jusqu'au bout du pénis , on la garde semi gonflée quelques jours ( j'ai oublie de demander combien )

Il ne la gonfle pas tout a fait car alors le réservoir est lui totalement dégonflé et il y a risque de formation de "sel" autour du réservoir.

Six semaines après la pompe est gonflée pour la première fois avec lui, on peut alors l'utiliser le jour même .

Prothèse semi rigide , aucuns inconvénients technique , est plus épaisse que l'autre, aucuns risques .La sortie d'une tige est improbable vu que les tiges ont un bout plus gros et nettement arrondis , les tiges sont plus adaptables a la taille du pénis que celle de la pompe.

Inconvénient cette rigidité est constante , on doit "plier " sa trans bite pour la placer dans son froc "

dixit Daverio celle avec la pompe "c'est la rolls royces " la semi rigide
" c'est la jeep qui passe partout"




 ------
Je me suis fait poser la prothèse érectile ce mardi 9 octobre 2007, une opération d'environ une heure
J'ai choisi la prothèse semi rigide .
l'opération consiste en l'introduction de deux tiges dans le pénis et la construction (a l'aide d'implant de silicone) des testicules

En fait niveau post opératoire j'ai nettement plus mal qu'après ma phallo après laquelle en fait je n'ai absolument pas eu mal .
La raison est un hématome qui couvre les testicules l'entre jambe ce jusqu'à l'anus .
( pas pratique pour s'asseoir )
très bizarrement la sensation éprouvée dans le pénis est accrue
( j'ai sans problème très mal si on le tord coince etc )

Je fait quelque photos ce jour , je ne peut encore abaisser mon pénis en position de repos car j'ai encore les fils , ils seront retirés dans quelques jours







 ATTENTION JE N'AI PAS VOULU DE LA FABRICATION D'UN GLAND Le docteur Daverio le fait durant la pose de la prothèse


Site avec illustration implant érectile :



http://www.erectionphotos.com/implants/implantsPage4.htm
Ma réponse à la question quelle prothèse choisir ?

Le choix de la prothèse est vraiment je pense un choix personnel.

Ce qui m'a conduit a ce choix sont les éléments suivant

Selon le docteur  Daverio :

-La prothèse gonflable n'est plus assurée , c'est a dire en cas d'ennui mécanique pas de remboursement on doit repayer une nouvelle prothèse et une nouvelle opération.

- Cette prothèse n'est plus assurée car dixit ( tjs Daverio )les prothèses érectiles ont été conçues pour des personnes bios en général déjà d'un certain age et ayant peu de rapport sexuels .

- Des ennuis mécaniques ( de la pompe essentiellement ) peuvent surgir.

Il a rajouté que cette prothèse est pour lui la rolls royces de la prothèse.

(Effectivement il est clair qu'avec cette prothèse tu n'est pas anatomiquement parlant en constante érection.)

Personnellement je suis homo donc basiquement si j'ai rapport sexuel avec pénétration c'est rapport anal .

Daverio m'a montré les deux tiges des différentes sortes de prothèses , la semi rigide m'a eu l'air plus "forte " "solide ".

Le prix de la semi rigide est nettement plus doux que le prix de la prothèse gonflable ( ceci n'ayant pas été pour moi un critère de choix )

Mon critère de choix déterminant a été en fait surtout que je ne me voyais pas avant un rapport manipuler ma couille et la pomper ...

Selon le docteur Daverio : si la prothèse gonflable est la rolls royes de la prothèse , a semi rigide est la jeep "passe partout ".

Elle a une durée de vie plus longue ( voir a vie ) que la gonflable.

au niveau de la douleur périnée ect

Environ une semaine après mon opération j 'ai eu des douleurs quasi insupportables , qui se situaient dans l'entrejambe niveau de l'aine et cela avait tendance a partir vers la fesse ( la douleu
r )

Si cette douleur persistait j'allais être réopéré .

J'ai deux tiges insérées dans le pénis , la tête des tiges est insérée dans l'os pubien , un grand réseau de nerfs passe par la , ce réseau de nerfs est selon les individus plus ou moins grand plus ou moins sensible.

Dans mon cas le chirurgien m'a conseillé d'attendre un peu afin de voir si je m'y "habitue " , en fait le lendemain je n'avais plus aucunes douleurs . ( je suis parait il leur premier "cas " de ce type c'est a dire a avoir eu fortes douleurs )

Il faut compter un mois et demi a deux mois avant d'avoir rapport sexuels

Pour ce qui est de la grosseur des tiges il y a deux grosseurs une de 1,3 cm et l'autre de 1,15 cm.

Ce qui augmente considérablement la grosseur du pénis .

Alors pour ce qui est du niveau esthétique, avec la semi-rigide le pénis est  tout le temps en érection et très dur .

Je peux depuis hier le manipuler en tous sens , ce qui n'était pas le cas avant je devais attendre la fin complète de la cicatrisation pour que cela ne me "tire "pas désagréablement sur les cicatrices quand je le mettait vers le bas .

Depuis hier donc je peux le placer en position plus "naturelle ".

Attention par exemple si je bouge nu , le pénis ne se "balance" pas comme un pénis "mou " "bio "



Niveau sensations bizarrement les sensations sont accrues avec la pose des tiges (j'ai deux tiges )

aussi il y a un apprentissage a la manipulation du pénis avec ces tiges ,

au début je n'osais pas trop et selon la manière dont tu le manipules les tiges sont visibles ou pas ( cela fait une petite bosse )

J'ai mit des nouvelles photos ( voir ci-dessus )hier avec mon pénis vers le bas , il n'est pas encore complètement vers le bas ..je dois me familiariser encore )

Perso je ne  recommande pas plus l'un que l'autre ...c'est a vous de choisir , il est clair par exemple qu'avec la prothèse gonflable on a  dans ton froc un pénis mou ...qui on se promène nu aura un aspect de mouvement semblable a un pénis bio .


 Un mois et demi après la pose de la prothèse je peux ce jour enfin mettre mon trans pénis vers le bas

Une nouvelle découverte de mon propre corps.
Deux ans après la phallopastie je peux dire que j'en suis totalement satisfait , pas de problèmes pour les relations sexuelles (et  pénétrations )







-----------------
1 juillet 2010
Depuis quelques mois la sensation dans le pénis c'est accrue j'ai sensation " sexuelle " jusu'au bout du pénis,
sensation forte dans les testicules et autour de la sortie de l'urètre .

Cicatrice bras 2 ans après

Normalement , pour réduire la différence de couleur de peau , il faut mettre un manchon pour protéger complètement de la lumière du soleil ,puis peu a peu l'exposer a la lumière .

J'ai porté le manchon quasi tout le temps durant un an , mais j'ai exposé mon bras d un coup a la lumière du soleil d´été Portugais .

Je n'ai pas soigné du tout la cicatrice qui va de la partie ou la peau a été prélevée jusqu'au creux de l'intérieur du coude.

Le cicatrice sera toujours visible, même si avec le temps elle continuera a s'estomper .



C'est la seule cicatrice visible que j'aie due a la phalloplastie .
( cliquer sur les images pour les voir en entier )